Tous les articles par Luc PONCHON

La Pêche au Festival des Associations d’Alfortville

Le Samedi 14 Septembre, la Pêche Monnaie Locale sera présente  au Festival des Associations d’Alfortville. Tout au long de la journée, vous pourrez nous rencontrer pour vous informer sur la Pêche Monnaie Locale, y adhérer, devenir bénévole, ou changer des euros en Pêches. L‘ambiance sera festive et conviviale! Notez la date dans votre agenda!

Et n’hésitez pas à poursuivre votre week-end Pêchu en allant ensuite aux estivales de la Permaculture sur Montreuil, où vous pourrez dépenser vos pêches. Le thème de l’édition de cette année est la santé du vivant : santé humaine, animale, végétale.

 

Evènement Pêchu le 17 Août à l’institut Reneçon sur Montreuil

Samedi 17 août de 14h à 16h, l’institut Reneçon vous accueille dans ses locaux à Montreuil, dans une ambiance calme et détendue pour vous faire profiter d’une remise exceptionnelle de -15%, uniquement réservée à nos adhérents qui payent en pêches.
La seule condition pour profiter de cette remise est de payer en pêche, car rien ne vous l’empêche !
Ce sera l’occasion pour vous de découvrir la pêche monnaie locale, de vous renseigner, d’adhérer si vous le souhaitez, de faire du change et….. de découvrir de la cosmétique BIO (huiles végétales, huiles essentielles et hydrosols).

Vous pourrez à cette occasion rencontrer Evin et Amira, nos supers services civiques, qui y tiendront un comptoir.
Nous vous y attendons nombreu.es.x !

Institut Reneçon , 64 rue du Capitaine Dreyfus, 93100 Montreuil

Charles de New Art Numérique nous parle de la Pêche!

Evin et Amira ont récemment interviewé Charles, le gérant de New Art Numérique (imprimeur au 37 rue parmentier à Alfortville), commerçant qui a adhéré début 2018 à  La Pêche monnaie locale citoyenne.
Il nous parle avec enthousiaste de son aventure avec la Pêche, Monnaie Locale.

1. Comment décririez-vous ce projet ? « Comme un projet d’île-de-France qui doit se développer petit à petit dans la globalité de la région parce que pour l’instant la Pêche ne circule qu’à Alfortville, Montreuil, Paris etc. Il faudrait que ça fasse le tour de la petite couronne. Et oui je me suis un peu approprié le projet. Je n’ai pas tellement de clients de la pêche, ça se développe doucement, mais j’ai quelques clients réguliers ».

2. Qu’est-ce qui vous a incité à adhérer à la pêche ? « Je dirai surtout la curiosité d’adhérer à cette monnaie et de voir comment cela évolue ».

3.  Aviez-vous déjà entendu parler des monnaies locales auparavant ? « Je n’avais jamais entendu parler de la Pêche. J’avais déjà entendu parler des monnaies locales en Bretagne, au sud-ouest de la France, à Paris mais pas de la Pêche ».

4. Quelles sont vos attentes par rapport à ce projet ? « Je n’ai pas d’attentes spécifiques, je regarde comment évolue cette monnaie, c’est le plus intéressant :  voir comment les gens y sont sensibles. J’ai mes grands et petits clients qui me suffisent et la Pêche est un plus personnel et professionnel. »

5.  Avez-vous des remarques générales sur l’adhésion, le change et les informations véhiculées sur les outils numériques de la pêche ? « Non pas forcement, on a des dépliants par rapport à la monnaie. J’ai des clients qui regardent le dépliant et qui me posent des questions puis je leur explique. Je n’ai pas de remarques particulières. La seule remarque c’est qu’il n’y a pas encore assez de clients qui adhèrent à la Pêche ».

6.  Votre adhésion vous a-t-elle permis de développer/fidéliser des relations avec vos clients ? « Oui cela permet de fidéliser et développer la clientèle. J’ai deux-trois clients qui viennent me voir depuis que j’ai adhéré à la Pêche et je connais deux trois autres commerçants qui ne sont pas mes clients mais que je vais voir, je développe mon réseau. C’est toujours un plus. »

7.  Avez-vous remarqué un élargissement du réseau (clients, commerçants, associations) ? « Oui j’ai remarqué petit à petit un élargissement des commerçants qui n’étaient pas adhérents à la Pêche auparavant : des restaurateurs, des petits commerçants. Je vois petit à petit une évolution ».

8.   Est-ce bénéfique pour un commerçant d’être adhérent de la Pêche ? « C’est bénéfique, je trouve que cela permet de rencontrer du monde et c’est toujours un petit plus financier « 

9.  Il y a-t-il des contraintes ? « Non il n’y pas de contraintes, il faut voir ça avec votre comptable mais quand c’est calé c’est bon. Le montant des Pêches est occasionnel. Je les utilise pour mon salaire personnel comme ça je peux payer soit dans les commerçants bio ou chez le caviste du coin (par exemple) »

10.   Globalement, êtes-vous satisfait de ce projet ? « Oui satisfait du projet je rencontre du monde et c’est sympa, ça permet de créer des liens ».

11.   Êtes-vous satisfait de notre suivi ? « Oui je suis satisfait du suivi. Je vois des membres de l’association qui passent ».

Merci à Evin et Amira pour la retranscription! Et à Charles pour son engagement.

Chaussures Philippe

C’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons qu’un nouveau commerçant a adhéré à la Pêche. Il est désormais possible d’acheter ses chaussures en Pêche chez Chaussures Philippe !  Ce magnifique magasin de chaussure se trouve à Maisons-Alfort. C’est une boutique très chaleureuse où vous pouvez y trouver tous types de chaussures et pour tout âge et de différentes grandes marques avec du personnel très compétent. Vous avez même la possibilité d’acheter des pantoufles, des chaussons et des produits d’entretien. Il est possible de les payer en Pêche, car rien ne vous en empêche !

Chaussures Philippe vous accueille à Maisons-Alfort du mardi au samedi de 9h30 à 18h30, au 64-66 Avenue du Général Leclerc.

ATELIER TSUKUMOGAMI

Tsukumogami est le petit atelier de Montreuil, où travaille Eugénie. Il s’agit d’une créatrice qui crée des pièces de vaisselle, mais aussi des petits objets décoratifs, en puisant dans les paysages magiques et le folklore japonais. Dans cet atelier de création et réparation de céramiques, toutes les pièces sont réalisées à la main. Dans cette ambiance nippone, l’imaginaire renvoie à la croyance que tout objet à une âme.

Eugénie vous propose aussi des cours pour apprendre à créer vos propres pièces de vaisselles, inspirés de l’esthétique et de la technique japonaise.

N’hésitez pas à la contacter avant votre visite ! Eugénie accepte les Pêches!

ATELIER TSUKUMOGAMI
2, rue Danton 93100 Montreuil
Métro : Mairie de Montreuil (ligne 9)

Evin et Amira vous parlent des Comptoirs!

« Cela fait presque deux mois que nous avons commencé notre Service Civique ! Cela a été l’occasion pour nous d’effectuer diverses activités pour faire avancer la Pêche et parmi tant d’activités, notre préférée du samedi est de Tenir des Comptoirs !
C’est l’occasion pour les adhérents de la Pêche de changer leurs euros en Pêche, de discuter avec nous concernant les monnaies locales. Nous en profitons pour écouter leurs retours. C’est le côté plutôt pratique.
Durant les deux comptoirs que nous tenons, nous démarchons les citoyens présents sur les lieux en leurs distribuant des dépliants. Nous trouvons les lieux dans lesquels nous tenons des comptoirs très sympathiques et agréables. En effet, l’un est un magasin Bio, l’autre à côté d’un grand cinéma public.

Les samedis matin, nous sommes plutôt avec des consommateurs écolo qui viennent acheter bio à Point Nature sur Alfortville. Ils ont la plupart du temps déjà entendu parler de la Pêche mais ils veulent en savoir plus. C’est le moment pour nous de les renseigner sur la Pêche. Les samedis soir,  nous sommes à la FABU sur Montreuil où nous avons des citoyens venus se détendre boire un verre ou voir un film. Pour le coup, nous avons droit à tous types de profil.

Quelque soit le lieu ou le moment, notre slogan est toujours  » Payez en Pêche, rien ne vous en Empêche!« 

Pêches au P’tit Marché Bio sur Alfortville

Le Samedi 25 Mai, les associations SLIC, ACA et la Cour Cyclette accompagnées des services civiques d’Unicité ont organisé une grande vente de fruits et légumes à Alfortville. Des fruits et légumes bio venus du Pas-de-Calais sont mis en vente mensuellement à prix coûtant par les bénévoles. Les bénéfices sont directement remis au maraîcher. Ceci est l’illustration du circuit court : pas d’intermédiaire mais des citoyens qui s’organisent pour accéder à une production saine et vertueuse.

Mais le petit marché bio d’Alfortville n’est pas qu’une simple vente de primeurs, c’est aussi une rencontre et des échanges ! Didier, Amira et Luc de la Pêche Monnaie Locale étaient présents pour sensibiliser les Alfortvillais sur les MLCC!

A suivre sur le site de la Cour Cyclette la date du prochain Marché Bio. Paiement en Pêches à venir!

L’AVIS DU CORPS

Malgré le confort matériel dans lequel nous vivons, nous sommes inconfortables dans nos corps, insatisfaits dans nos esprits, nous souffrons d’un mal-être profond.

L’AVIS DU CORPS est une discipline qui vient de la nuit des temps; c’est une méthode simple pour se rencontrer soi-même et se recharger en énergie; c’est un défi que chaque membre de la grande famille humanité peut relever.

En fait, nous mettons déjà en pratique cette méthode au quotidien, sinon comment serions nous devenus propres pour rentrer à l’école? C’est dans chaque instant de vie que notre potentiel de mise en pratique de cette écoute du corps (l’AVIS DU CORPS), peut se développer.

Concrètement, lorsque nous parlons de l’état d’esprit L’AVIS DU CORPS, il s’agit à la fois d’une méthode pragmatique et élaborée sur presque 20 ans d’expérience, et il s’agit également d’un Yoga intuitif qui laisse libre cours à l’imagination, ce qui le rend vivant. Les cours, ateliers et stages sont taillés sur mesure pour nous permettre du prendre le temps de revenir au rythme naturel et ressourçant de la Vie.

Quel plus beau cadeau peut-on s’offrir, et offrir au monde, que de vivre heureux dans l’éternel présent?

N’hésitez pas à contacter Nicolas DUSSAUCY, à Saint-Maur des Fossés, Éducateur sportif et professeur de Yoga , Consultant, formateur et éco-entrepreneur au 0677181011ou par email à lavisducorps@live.fr.