Archives de catégorie : Type d’article

Les vitriot·e·s se bougent pour le climat et la Pêche aussi!

Le samedi 5 octobre sera le jour du « Hameau des Alternatives » sur Vitry!

Un moment de découvertes, d’échanges et de réflexions, mais aussi, un moment de fête à vivre ensemble. Vous pourrez rencontrer une vingtaine d’associations, d’organismes, de citoyen.e.s et des artistes qui s’engagent pour la transition écologique, donc la Pêche Monnaie Locale ! Ils et elles animeront des ateliers à partager.

Cela se passera où ? Sur le Mail Roger Derry, à côté de la place du marché et sous le soleil exactement !

À quelle heure ? de 9h30 à 13h30.

Plus d’infos ici.

Rejoignez l’équipe des services civiques de la Pêche !

Vous avez moins de 26 ans, vous n’avez jamais fait de service civique et vous avez envie de vous lancer dans une activité utile, dynamique et de développer l’économie sociale et solidaire, alors rejoignez-nous ! Vous mènerez des actions diverses, la monotonie n’existe pas au sein de la pêche ! Notre équipe est mixte et travaille en collaboration avec l’association MoPPa, l’équipe de Paris, vous n’allez donc jamais rester au même endroit car pour la Pêche, l’objectif c’est l’Île-de-France !

Candidatez sur le site des services civiques .

Si vous êtes étudiant, vous pouvez aussi faire votre stage de 6 mois minimum sous forme de service civique. https://www.service-civique.gouv.fr/missions/promouvoir-leconomie-sociale-et-solidaire-a-travers-les-monnaies-citoyennes-7

Vous pouvez aussi nous contacter sur le mail bienvenue@PecheMonnaieLocale.fr, ou aux contacts ci-dessous: 

Comptoir de la FABU à Montreuil suspendu

FabULe comptoir d’échanges de la Pêche monnaie locale de Montreuil à la FABU, le restaurant du cinéma Méliès de Montreuil, sera suspendu au mois d’octobre et ré-ouvrira dès que la pêche monnaie locale aura recruté de nouveaux jeunes en service civique pour vous accueillir, discuter, adhérer, faire du change… tous les samedis de 17 à 19h. N’hésitez cependant pas à aller déguster les délicieux plats de la FABU et à payer en pêches chez ce partenaire auquel nous sommes très attachés.

Les autres comptoirs d’échange sur Montreuil :
Montreuil Optic, de l’autre côté de la place, est un comptoir permanent pour adhérer et changer des euros en pêches.
au cheese Truck d’Eric, place de la Fraternité à Montreuil, qui vous accueillera aussi en tant que comptoir permanent de la pêche
le vendredi soir aux Nouveaux Robinson, de 18h30 à 19h30, où Annie vous accueillera avec joie.

Pêchez bien…

94 ça chauffe ! C’est un mois pour ouvrir les portes d’un avenir heureux

L’équipe du festival 94 Ça chauffe ! est heureuse de vous annoncer l’ouverture de cette merveilleuse rentrée climatique, riche d’une programmation engagée et pleine de festivités (du 21 Septembre au 19 Octobre).  Ça chauffe le climat et l’épuisement des ressources ! Ce sont des menaces dramatiques si nos sociétés restent dominées par la logique du profit maximum de quelques-un•es et du « toujours plus ».

Mais, si nous le voulons vraiment, ce peut être au contraire, l’opportunité d’un changement de cap vers une société plus écologique, plus juste et solidaire !

Et cette opportunité, elles et ils sont déjà des millions dans le monde à l’explorer, à en démontrer la réalité, à travers d’innombrables initiatives…

Après les Estivales de la Permaculture sur Montreuil, la conférence de Rob Hopkins sur l’imaginaire au Secours de la Planète (hier, dans le cadre des 5 Ans du Pré en Transition) , c’est le Val de Marne qui se lance dans un mois de festivités : ciné, débat, tables-rondes, ballades urbaines, théatre, repair café, etc..

Retrouvez tout le programme sur Facebook: 94 Ça chauffe!

Ami.es Pêchu.es, nous comptons sur votre présence!

atelier sur le projet d’écosystème TERA avec Frédéric Bosqué

Il s’agit d’allier un atelier sur le projet TERA (création d’un écosystème de transition avec revenu de base inconditionnel, monnaie locale citoyenne, vie respectueuse de l’environnement…. pour réduire l’empreinte écologique) et de réfléchir aux actions à développer chez nous en s’inspirant de ce projet. Pourquoi pas un revenu de base universel et inconditionnel en pêche monnaie locale citoyenne ?

Gilets Jaunes et Monnaies Locales ?… et pourquoi pas !

Après 6 mois de colères exprimées dans les rues et sur les réseaux sociaux, ça y est, les Gilets Jaunes ont commencé à se poser et… à se pencher sur les questions monétaires !

Et oui ! Au mois de juin, à la troisième « assemblée des assemblées » de Montceau-les-mines, comme sur Youtube, avec le travail des « GJ constituants », les questions monétaires sont désormais au cœur des discussions d’un nombre croissant de groupes GJ, partout en France. Ainsi, bon nombre de monnaies locales ont déjà été contactées par des groupes GJ, comme la Doume, la Muse, le Léman, l’Eusko, la Racine et bien d’autres encore.

De plus, les élections municipales de 2020 approchent à grand pas ! Et les GJ eux-mêmes s’apprêtent à placer les MLCC au centre de leurs revendications, pour tenter de rallier un maximum de petites communes rurales aux réseaux déjà existant de MLCC.

Heureusement à la Pêche, nous ne sommes pas en reste ! Puisque, depuis le mois de Juin, nous avons multiplié les contacts avec les GJ, effectué plusieurs « lives » sur YouTube, et accompagnons désormais la réflexion des groupes « GJ constituants » sur la stratégie pour introduire au mieux les MLCC au cœur de la campagne des municipales de 2020.

Si vous souhaitez nous rejoindre dans cette démarche « d’éducation citoyenne », que nous avons entamée auprès des GJ, il vous suffit de prendre contact avec Henri, du Bureau de la Pêche, qui coordonne les actions en lien avec les groupes GJ intéressés par les MLCC.

Les GJ de France et de Navarre ? Et bien, en attendant les municipales, nous pouvons vous dire qu’ils ont plus que jamais « la pêche » !

… Petite visite au Pré Saint-Gervais!

Amira et Evin nous parlent de leur récente visite au Pré Saint-Gervais
« Les vacances d’été bientôt terminées, une bonne partie des commerçants
d’Ile-de-France sont déjà de retour. Nous en avons profité pour leur rendre
visite, et cette semaine c’était au Pré Saint-Gervais que l’on a toqué aux
portes des commerçants ! Cette ville, petite, est très dense et
dynamique. C’est très chaleureusement que les commerçants nous ont
accueillies et cela a été très motivant pour nous de les voir toujours aussi
intéressés.
Quelques commerçants adhérents à la Pêche sont partis mais les
repreneurs semblent tout aussi intéressés ! Les circuits courts de la
Pêche ont retenu leur attention et éveillé leur curiosité d’en savoir
plus à propos des monnaies locales… Comptez sur nous pour
accélérer l’implantation de la Pêche sur ce genre de petites villes, si
dynamique et propice à développer la Pêche !
Restez connectés, suivez les prochains retours ! »
Nous en profitons pour vous rappeler un évènement à noter dans vos agendas:
Le 5ème anniversaire du Pré Saint-Gervais en transition le samedi 21 septembre avec Serge Latouche et Rob Hopkins en conférence-débat. https://lepreentransition.fr/
Venez nombreux!

La motivation des Pêchus vue des commerçants d’Alfortville !

 

« Cela fait un moment que la Pêche se développe sur Alfortville mais il reste tout de même un bon nombre de commerçants qui n’ont pas encore adhéré. Depuis des mois nous toquons à leurs portes. En tant que services civiques, nous avons le privilège de vous transmettre leur ressenti. Le propriétaire d’un café à Alfortville a tellement été touché  par la détermination et le dynamisme des Pêchus qu’il s’est dit prêt à tisser des liens avec la Pêche et à adhérer dans un futur proche. Ce n’est qu’une question de temps… ». Un professinnel parmi tant d’autres qui a compris l’intérêt de tisser des liens avec la pêche !

Par Amira et Evin

 

Evin & Amira à la rencontre des commerçants

Evin et Amira nous parlent de leurs missions « sur le terrain », à la rencontre des commerçants

« Les monnaies locales complémentaires à l’euro ont le vent en poupe en France !
Nous nous sommes donc données le défi de développer la Pêche !
Pour cela, nous observons les territoires afin d’évaluer les villes les plus pertinentes… mais ce n’est pas tout ! Lorsque nous pensons qu’une ville est moins favorable au développement de la Pêche, nous allons à la rencontre des commerçants pour créer du lien. En effet, c’est ainsi que nous sommes tombées sur un opticien à Maisons-Alfort, qui est aussi président des commerçants de la ville. Cela nous à permis d’en apprendre davantage sur la dynamique du territoire. Quelques mètres plus loin et après quelques échanges, un libraire nous a conseillé de prendre rendez-vous avec le président des commerçants ainsi que la Maire adjointe, chargée des commerçants. En tant que services civiques, c’est très encourageant de se sentir soutenues par des commerçants sensibilisés »

numérique