Archives de catégorie : Compte-rendu

Charles de New Art Numérique nous parle de la Pêche!

Evin et Amira ont récemment interviewé Charles, le gérant de New Art Numérique, commerçant qui a adhéré début 2018 à  LPML.

Il nous parle avec enthousiaste de son aventure avec la Pêche, Monnaie Locale

1. Comment décririez-vous ce projet ? « Comme un projet d’île-de-France qui doit se développer petit à petit dans la globalité de la région parce que pour l’instant la Pêche ne circule qu’à Alfortville, Montreuil, Paris etc. Il faudrait que ça fasse le tour de la petite couronne. Et oui je me suis un peu approprié le projet. Je n’ai pas tellement de clients de la pêche, ça se développe doucement, mais j’ai quelques clients réguliers ».

2. Qu’est-ce qui vous a incité à adhérer à la pêche ? « Je dirai surtout la curiosité d’adhérer à cette monnaie et de voir comment cela évolue ».

3.  Aviez-vous déjà entendu parler des monnaies locales auparavant ? « Je n’avais jamais entendu parler de la Pêche. J’avais déjà entendu parler des monnaies locales en Bretagne, au sud-ouest de la France, à Paris mais pas de la Pêche ».

4. Quelles sont vos attentes par rapport à ce projet ? « Je n’ai pas d’attentes spécifiques, je regarde comment évolue cette monnaie, c’est le plus intéressant :  voir comment les gens y sont sensibles. J’ai mes grands et petits clients qui me suffisent et la Pêche est un plus personnel et professionnel. »

5.  Avez-vous des remarques générales sur l’adhésion, le change et les informations véhiculées sur les outils numériques de la pêche ? « Non pas forcement, on a des dépliants par rapport à la monnaie. J’ai des clients qui regardent le dépliant et qui me posent des questions puis je leur explique. Je n’ai pas de remarques particulières. La seule remarque c’est qu’il n’y a pas encore assez de clients qui adhèrent à la Pêche ».

6.  Votre adhésion vous a-t-elle permis de développer/fidéliser des relations avec vos clients ? « Oui cela permet de fidéliser et développer la clientèle. J’ai deux-trois clients qui viennent me voir depuis que j’ai adhéré à la Pêche et je connais deux trois autres commerçants qui ne sont pas mes clients mais que je vais voir, je développe mon réseau. C’est toujours un plus. »

7.  Avez-vous remarqué un élargissement du réseau (clients, commerçants, associations) ? « Oui j’ai remarqué petit à petit un élargissement des commerçants qui n’étaient pas adhérents à la Pêche auparavant : des restaurateurs, des petits commerçants. Je vois petit à petit une évolution ».

8.   Est-ce bénéfique pour un commerçant d’être adhérent de la Pêche ? « C’est bénéfique, je trouve que cela permet de rencontrer du monde et c’est toujours un petit plus financier « 

9.  Il y a-t-il des contraintes ? « Non il n’y pas de contraintes, il faut voir ça avec votre comptable mais quand ‘est calé c’est bon. Le montant des Pêches est occasionnel. Je les utilise pour mon salaire personnel comme ça je peux payer soit dans les commerçants bio ou chez le caviste du coin (par exemple) »

10.   Globalement, êtes-vous satisfait de ce projet ? « Oui satisfait du projet je rencontre du monde et c’est sympa, ça permet de créer des liens ».

11.   Êtes-vous satisfait de notre suivi ? « Oui je suis satisfait du suivi. Je vois des membres de l’association qui passent ».

Merci à Evin et Amira pour la retranscription! Et à Charles pour son engagement.

Evin et Amira vous parlent des Comptoirs!

« Cela fait presque deux mois que nous avons commencé notre Service Civique ! Cela a été l’occasion pour nous d’effectuer diverses activités pour faire avancer la Pêche et parmi tant d’activités, notre préférée du samedi est de Tenir des Comptoirs !
C’est l’occasion pour les adhérents de la Pêche de changer leurs euros en Pêche, de discuter avec nous concernant les monnaies locales. Nous en profitons pour écouter leurs retours. C’est le côté plutôt pratique.
Durant les deux comptoirs que nous tenons, nous démarchons les citoyens présents sur les lieux en leurs distribuant des dépliants. Nous trouvons les lieux dans lesquels nous tenons des comptoirs très sympathiques et agréables. En effet, l’un est un magasin Bio, l’autre à côté d’un grand cinéma public.

Les samedis matin, nous sommes plutôt avec des consommateurs écolo qui viennent acheter bio à Point Nature sur Alfortville. Ils ont la plupart du temps déjà entendu parler de la Pêche mais ils veulent en savoir plus. C’est le moment pour nous de les renseigner sur la Pêche. Les samedis soir,  nous sommes à la FABU sur Montreuil où nous avons des citoyens venus se détendre boire un verre ou voir un film. Pour le coup, nous avons droit à tous types de profil.

Quelque soit le lieu ou le moment, notre slogan est toujours  » Payez en Pêche, rien ne vous en Empêche!« 

La Pêche à Saint-Maur le Samedi 29 Septembre !

L’évènement de la Fête des Possibles organisé par Saint Maur en Transition (Smet 94) a été un succès ! Plus d’une soixantaine de personnes ont sillonné la ville à bicyclette pour découvrir des initiatives citoyennes, écologiques et durables, dont le projet de la Pêche, Monnaie Locale. 
Des Pêchus du 94 se sont déplacés pour l’occasion et ont répondu aux nombreuses questions des citoyens.
Le parcours à bicyclette de 6 km, jalonné de quatre arrêts, a été commenté par Le Parisien.

 

Une belle AG 2017

Le 29 avril, un nouveau bureau très pêchu a été mandaté joyeusement par l’assemblée générale pour développer la pêche. Nous avons doublé les effectifs, avec des particuliers de Montreuil, Le Pré Saint-Gervais, une représentante d' »Une monnaie pour Paris », qui souhaite travailler étroitement avec la Pêche, et deux représentants d’entreprises : les Nouveaux Robinson et Place au Fromage. De nombreuses actions concrètes et prometteuses ont été décidées pour former les bénévoles, développer la pêche numérique et améliorer la circulation de notre monnaie citoyenne. Vous pouvez rejoindre les groupes de travail sur ces trois thèmes en nous écrivant à bienvenue@pechemonnaielocale.fr
Un grand merci à tous ceux qui ont participer en ce beau samedi ensoleillé.
Voir la présentation.
Vous trouverez bientôt un compte rendu complet sur le site.

20 mai 2017 – 4ème rencontre MLCC IdF

Le 28 janvier 2017 a eu lieu la dernière rencontre du réseau des porteurs de projets de Monnaies Locales Complémentaires et Citoyennes (MLCC) en Ile de France.
Ce 3ème rendez-vous a confirmé la volonté d’un développement cohérent, solidaire et collaboratif des MLCC sur notre région. Près de 25 personnes se sont ainsi réunies à Montreuil, représentant presque tous les départements de notre région.

Date de la prochaine rencontre :
samedi 20 mai 2017

c’est Francis (Melun) et Yannick (Poissy, Coopek) qui prennent le relais de l’organisation.

Si vous voulez intégrer la liste de diffusion dédiée, cliquez ici.
Voici le compte-rendu et l’annexe à télécharger :

Principales infos à noter :

  • Retour d’expérience de Thierry (Villejuif) lors de leur démarchage de commerçants (support en annexe)
  • Echanges sur le projet COOPEK
  • Création d’un « cloud » ou lieu de stockage de nos données

Café éco au Lycée ML King

café éco Bussy

La Pêche, monnaie locale citoyenne d’Ile de France était invitée avec un représentant de la Banque de France et une universitaire spécialiste du Bitcoin au café éco du lycée Martin Luther KING de Bussy-Saint-Georges ce matin.

Devant une quarantaine de lycéens et leurs profsBussy-11 mai 2016 nous avons présenté divers aspects des monnaies grâce à l’animation et l’organisation du Ministère des Finances. (voir son site)

Tweeter_@_Cafes_

Le programme :
– Monnaie et politiques monétaires : bilan & mutations depuis la crise financière de 2007 ? Quel lien entre un système bancaire centralisé et l’émergence de monnaies alternatives ?
– Bitcoin et crypto-monnaies : solutions à la crise économique & financière ou complément/alternative au système bancaire et monétaire classique ? Les monnaies virtuelles sont-elles l’avenir du crowdfunding (finance participative) ? Leur avènement marque-t-il, à terme, la fin du monopole des banques ?
– Quels sont les enjeux/objectifs d’une monnaie locale, solidaire et citoyenne ? Quels liens/distinctions entre les approches monnaie locale / monnaies virtuelles ?

 

 

Compte rendu des Pêchus – monnaie locale du 11 sept.


Réunion Pêche Monnaie Locale au CASA (11/09/2013)

 

Date de lancement ?

Décider d’une date précise et officielle (correspondant à un événement de la ville existant ou à créer) d’ici le 21-22 septembre au plus tard. C’est important, puisque cela nous permettra lors des prochains événements (la voie est libre, FdF3, fête des asso, Derruder…) de prendre date et donner de vive voix et par affichage simple une date communicable.

Charge à nous de trouver un événement montreuillois existant… ou à créer le cas échéant ! (tous)

L’événement devra se tenir en novembre, entre le 4 et fin novembre (soit après les vacances scolaires et avant la période peu propice de fin d’année et pré-électorale.

Prochains événements

Mail collectif à faire rapidement aux personnes pour venir/participer à l’ensemble des événements (Bastien s’en charge, pour que chacun ensuite transmette à son réseau).

Proposition de Ghislaine : permettre aux visiteurs des prochains événements auxquels on participe de laisser des empreintes de leurs doigts (« expression libre » sous forme de dessins, lettres, chiffres…). Matériel à définir et adapter selon les lieux : encre, peinture, tissu, papier…

Lézard dans les murs (14/09/2013)

Bastien s’y rend. Pas d’heure encore fixée (horaire à préciser, Bastien va appeler). Pas de micro (Dan pourra en prêter un). En revanche, ils ont des hauts parleurs.

ZUC du FUC (21/09/2013)

Bastien (à partir de 12h) et Dan (à partir de 15h) pour présenter la monnaie locale (Damien pourra venir prendre les affiches/panneaux en amont, ainsi que quelques MUC au passage au cas où).

On ne sait pas encore où ça se passe… en extérieur ? espace Reuilly ?

La voie est libre (22/09/2013)

Coordonnateur : Bastien. Participants : Ghislaine, Chloé (sauf l’après-midi), Gilles.

Tables et chaises fournies par la ville.

Panneaux et flyers à apporter/distribuer.

On décide de ne pas commander de banderole supplémentaire, en raison du logo qui n’est pas prêt.

2 parapets pour accrocher les guirlandes plastifiées (Dan ?).

Prévoir matos peinture + grand tissu (halle saint-pierre ?) pour peindre par terre avec les doigts.

FdF 3 (27/09/2013)

Seront présents : Ghislaine, Gilles (21h), Bastien, Dan, Damien, Franck, Marc et Brigitte.

Organisation/logistique

On continue de caler les différents stands/ateliers/conférence/jeux (Ghislaine, Chloé et Gilles).

 

Visite de CVE faite. La salle ne sera pas disponible avant 19h d’après Frédéric. Demander à Frédéric si disponibilité la veille/avant-veille… ou redemander si salle libre le jour même 2-3 heures avant, au cas où (Gilles). Confirmation également attendue pour savoir si on peut disposer des 2 autres salles : sous-sol + 1er étage (risque de se faire au dernier moment, comme aux autres FdF…).

 

Bar OK. Tarifs proposés par CVE : café 1 euro, boissons 2 euros (alcool, pas alcool). Dire à Frédéric qu’il faudra prévoir de quoi faire boire 200 personnes environ : 2/3 alcool + 1/3 soft (Gilles).

 

Resto OK, vu avec François (CASA). Pour 100 personnes : tartes (3 euros) + salades (3 euros) + plats carnés/poissons (5 euros) + restes du FUC (François va se renseigner). Pas besoin de réchauffer sur place d’après François. Dire non à la proposition de CVE : plats à 5 euros, cuisine africaine… (Gilles).

 

Pas de micro. On pourra en avoir besoin dans les salles isolées : cinéma et sous-sol (micro de Dan ?).

 

Dan propose de projeter la carte des commerçants (sous-sol). Nécessite un 2ème projo : Ghislaine doit demander à un de ses contacts.

 

Expo Fokus 21 : un rouleau devra être envoyé par la poste depuis Marseille (panneaux en bâche avec œillets). Voir si CVE peut réceptionner le colis (Gilles). Sinon, pourra être envoyé à Ghislaine.

 

Demander si Frédéric a des câbles/fils plus solides que la ficelle rustique dont on dispose (pour accrocher les photos) + matos de peinture + voir si OK sur le principe (panneau créatif possible à l’arrière de la tribune) : Gilles s’en occupe (en précisant que Damien est dans le coup).

 

Ile de la gratuité OK : estrade en demi-cercle + palmier sont toujours là. On peut potentiellement aussi placarder sur l’estrade (environ 4m sur 2,50m) ainsi que sur le paravent arrondi (en bois).

 

Ghislaine propose le concept de pêche, sur le même mode qu’une pêche aux canards : reste à trouver ce qui pourra être pêché (si possible quelque chose de flottant : balles de ping pong bricolées?…) et le « nécessaire à pêche » (cannes à pêche, fil, hameçons/crochets…).

Communication

Récupérer le flyer FdF1 dans une version éditable (Gilles).

Créer et faire vivre la page Facebook FdF3 (Bastien).

Passer par : demosphere + auberge solidarité + raccrocher la FdF3 avec le mail de CASA que va probablement envoyer Mélanie (Gilles). Transmettre à nos différents réseaux respectifs (tous).

Journée des associations (28/09/2013)

Présents pour tenir un stand : Marc et Brigitte.

Conférence Philippe Derruder (01/10/2013)

Coordonnateur : Dan. Lieu : mairie de Montreuil. 200-300 personnes attendues. 18h30-22h30.

Buffet OK (vu avec François).

Dépliants

Dépliant temporaire à améliorer. Mais pas d’urgence (pas beaucoup d’événements en octobre-novembre).

Graphisme des billets

Réunion parallèle avec notre graphiste Frédéric.

Statuts de l’association « La Pêche, monnaie locale »

Bonjour à tous,

Comme annoncé depuis de nombreux mois, le projet de monnaie locale a aujourd’hui pris assez d’ampleur pour nécessiter la création d’une association spécifique. Celle-ci est actuellement en cours de création, et vous pouvez trouver ci-dessous ses statuts.

Il était aussi nécessaire de créer une nouvelle association, car certaines personnes/entreprises pourraient vouloir rejoindre la monnaie locale, sans pour autant pleinement adhérer à tout ce que représente Montreuil en Transition et plus généralement le mouvement des Villes & Territoires en Transition.

Nous restons bien entendu très proches de l’association Montreuil en Transition, qui nous a supporté (au propre et au figuré :-)) pendant les 9 derniers mois, et notre collaboration restera à l’avenir fraternelle, régulière et approfondie.

Un site spécifique sera aussi prochainement créé, dont vous serez bien entendu informés.

 

La Pêche, monnaie locale

– statuts –

 

Article 1 : Dénomination

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : “La Pêche, monnaie locale“.

 

Article 2 : Objet

L’objet de l’association « La Pêche, monnaie locale » est d’assurer le lancement, les règles de fonctionnement et la gestion de la monnaie locale complémentaire dénommée « La Pêche » qui est adossée à l’euro et qui circule entre des partenaires – des citoyens, des artisans, des entreprises, des commerçants, des associations – qui veulent retrouver la maîtrise de l’usage des moyens d’échange.

Ses buts sont de :

  • remettre l’économie locale au service du social et de l’humain, au lieu d’une économie globale qui incite simplement à la spéculation et à la consommation.
  • établir un fonctionnement démocratique qui favorise son large développement à partir des bonnes pratiques des monnaies locales existantes.
  • favoriser, à partir de Montreuil, la diffusion de cette monnaie locale dans la région Ile-de-France.

“La Pêche, monnaie locale“ participe au réseau des monnaies locales complémentaires (mlc) et se reconnaît dans les valeurs du manifeste défini lors des assises à Villeneuve sur Lot le 18 mai 2013.

 

Article 3 : Siège social

Le siège social est fixé au 27 rue Voltaire à Montreuil (93). Il pourra être transféré par simple décision du bureau.

 

Article 4 – Durée

La durée de l’Association est illimitée.

 

Article 5 : Composition, admission, radiation

Pour être membre de l’Association, il faut :

  • adhérer à l’objet et au mode de fonctionnement définis par les présents statuts,
  • adhérer aux décisions encore en vigueur prises dans les précédentes AG.

L’adhésion des particuliers est obligatoire pour toute conversion d’euros en pêches.

L’adhésion des entreprises, prestataires, qui acceptent La Pêche, est obligatoire.

Le montant des cotisations est défini par le règlement intérieur.

La procédure d’exclusion est définie dans le règlement intérieur.


Article 6 : Ressources

Les ressources de l’association sont constituées des cotisations des membres, des dons, des subventions, du pourcentage fixé en assemblée générale ordinaire des sommes converties en monnaie locale, ainsi que de toute autre ressource autorisée par la loi.

 

Article 7 Assemblées Générales (AG) : Ordinaire et Extraordinaire

L’ensemble des membres de l’association à jour de cotisation, personnes physiques ou personnes morales en la personne de son représentant, constitue l’AG au sein de laquelle 5 collèges sont constitués : le collège des pêchus, celui des prestataires,  celui des utilisateurs, celui des institutions et celui des associations.

Le collège des pêchus est composé au départ des dix membres signataires des présents statuts.

En cas de départ d’un membre, celui-ci sera remplacé par un membre très actif dans le fonctionnement de l’association, par cooptation des membres du collège des pêchus.

Les autres collèges sont définis dans le règlement intérieur.

Les membres de l’association ne peuvent voter que dans un seul collège.

 

Assemblée générale ordinaire (AGO)

L’AGO prend toute décision nécessaire au fonctionnement de l’association et à la poursuite de son objet.

L’AGO se réunit chaque fois que nécessaire, au moins 1 fois par an.

L’AGO est convoquée par le bureau au moins quinze jours avant la date prévue. Elle peut également être convoquée sur demande écrite d’au moins la moitié du collège des pêchus ou de 10 % des membres de l’association.

L’ordre du jour est réglé par les membres l’ayant convoquée, ou d’une AGO à l’autre.

 

Assemblée générale extraordinaire (AGE)

L’AGE est convoquée par le bureau, au moins quinze jours avant la date prévue. Elle peut également être convoquée sur demande écrite d’au moins deux tiers des membres de l’association.

L’AGE décide des modifications statutaires et de la dissolution de l’association.

 

Prise de décision

En assemblées générales les décisions sont prises au consensus, suivant le processus énoncé ci-après. Un inventaire des différentes possibilités est dressé, puis classé. Des arguments en faveur des différentes options sont échangés afin d’aboutir au consensus.

Si aucun consensus n’émerge, un vote par preferendum sera organisé. Il s’agit d’un système de vote dans lequel chaque votant indique ses préférences dans une liste d’options. Le nombre d’options choisies est libre (d’une seule à toutes). L’option préférée reçoit un nombre de points égal au nombre d’options choisies, l’option suivante un point de moins…jusqu’à la moins préférée. Pour classer les options on calcule le total des points obtenus par chacune.

Le vote de chaque adhérent est pondéré en fonction du collège auquel il appartient, de sorte que le collège des pêchus représente 40 % du total, le  collège des prestataires et le collège des utilisateurs 20 % chacun, le collège des associations et le collège des institutions 10 % chacun.

Les adhérents présents votent pour eux-mêmes et peuvent être porteur d’un pouvoir donné par un adhérent du même collège.

 

Article 8 – Bureau

Le bureau est composé de 3 membres au moins.

Le mandat est donné aux membres du bureau par l’AG0, jusqu’à l’AGO suivante.

Le bureau exécute les décisions de l’assemblée générale.

Il prend les décisions de gestion. Il se réunit au moins une fois par trimestre.

Le bureau peut donner délégation à un ou plusieurs membres de l’association pour signer les actes administratifs nécessaires au fonctionnement de l’association et la représenter en justice si besoin.

 

Article 9 – Transformation ou dissolution. 

L’association ne peut se transformer en société à l’exception de la société coopérative, en application des dispositions de l’article 28 bis de la loi n°47-1775 du 10 septembre 1947 modifiée par la loi n°2001-624 du 17 juillet 2001. Si l’association fait usage de cette faculté, la transformation sera décidée par une assemblée générale extraordinaire.

La transformation en société coopérative n’emporte pas création d’une personne morale nouvelle mais continuation de la personnalité morale.

En cas de dissolution un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par l’AG extraordinaire et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

 

À Montreuil, le 6 septembre 2013

 

Les membres du premier collège des pêchus (les noms ont été anonymisés…) :

Bastien Y. Ghislaine S.
Franck M. Chloé G.
Dan-Charles D. Gilberto B.
Gilles B. Damien A.
Marc A. Brigitte A.

CR Monnaie locale 22/7/2013

Choix du graphiste

A faire dans la semaine. Ghislaine

 

Sécurités

  • Trouver l’équilibre entre l’efficacité / coût
  • Avoir l’air crédible
  • Systèmes facilement reconnaissables par les commerçants
  • Encre fluo, encre uV,             argent, papier peu courant
  • Gaufrage ?  forme stéréotypée ou personnalisée (se payer une forme) ou perforation, manuelle ou mécanisée ?
  • Pour les aveugles, une taille par valeur comme les euros est plus reconnaissable qu’un relief
  • Relire le doc partagé sur la question (sécurités, papier). Ghislaine vérifie qu’elle y a tout inscrit
  • Bastien contacte le Brixton Pound pour infos
  • Franck demande à l’Eusko comment ils ont obtenu le filigrane sans acheter une tonne de papier

 

Nombre de billets

  • Réglé ; Bastien a pris la moyenne des statistiques de 10 monnaies locales de France pour définir la proportion de chaque valeur sur le nombre total de billets.
  • Le nombre total sera défini en fonction du budget disponible pour l’impression.

 

Texte de contenu des billets

  • Avancer avant le 9/08. Lancer un mail
  • Phrases de la charte.

 

Trouver des entreprises

  • S’appuyer sur les réseaux

 

Comment recruter des bénévoles ?

  • Sommes-nous assez nombreux pour assurer les urgences ?
  • Reprendre les recettes qui fonctionnent ailleurs ; exemple du FUC ou festival de la récup avec une réunion quotidienne par semaine ?
  • Inclure à la liste de diffusion les mails récupérés à la fête du fric : Bastien
  • En se montrant lors d’événements grand public.
  • Qui veut être référent pour chaque événement de la rentrée ?
  • Faire la même préparation simple pour : – la voie est libre  – journée du patrimoine  (lézards dans les murs) – la grande braderie  – Journée des associations
  • Conférence de Philippe Dérudé : trouver une salle, préparation moyenne
  • la fête du fric 3 au FUC  demande plus de préparation, on l’annule ? Si oui, en informer tout de suite Damien et Isabelle
  • 2 jours de boulot pleins (unité Bastien) ; nécessite beaucoup de comm qui peut être recyclée. Les films sont faits et peuvent resservir, remettre en place l’expo photos, rappeler les intervenants de la dernière fois (seulement ceux le plus en lien avec la Pêche) ?
  • Faire plus simple plus tard, avec un film et les maîtres ignorants ?
  • Communiquer autrement dans les mails, expliquer ce qu’est la monnaie locale, interpeler sur nos questions du moment.
  • Planifier les réunions à l’avance, communiquer les compte-rendus.

 

Trouver des subventions

  • sur la to do liste de Bastien…
  • Quand lancer les recherches ?

 

Prochaine rencontre

  • 30/07 rencontre monnaie locale, lieu et format à définir. Ghislaine pas dispo, Gilberto à la rigueur.
  • 09/08 Réu de pêchus 20h salle Jean Lurçat

Rencontre de la monnaie locale

Suite à notre super réunion de jeudi soir, voici quelques notes rapides…

Billets :

  • Consensus pour des billets de forme rectangulaire et +/- à la taille des euros
  • papier : papier « bancaire » si possible (Chiemgauer ou filière FR), sinon papier recyclé – à voir
  • Cahier des charges pour le concours « dessinons notre monnaie » en cours de rédaction

Concours / campagne participative :

  • tester l’idée d’impliquer les écoles => Béatrice & Ghislaine
  • l’idée est d’impliquer un maximum la population pour dessiner les billets
  • Deux campagnes qui commencent en même temps :les personnes qui participent à la campagne seront invitées à faire partie du jury qui donnera les vainqueurs…
    • nom : facile à lancer, se termine après 1 mois ==> cf. ici une version déjà en ligne : faites vos propositions de nom !
    • dessin des billets : nécessite le cahier des charges, se termine après 2 mois
  • proposition de campagne participative ici => http://lite.framapad.org/p/MLC_participative

Charte :

Budget :

  • 1ère version dispo => cliquez ici
  • Bastien va vérifier certains points avec le SOL Violette
  • commentaires, suggestions etc. sont les bienvenus

Autre :

  • il faut activement préparer la campagne participative, c’est l’étape essentielle désormais pour faire connaître le projet, susciter de nouvelles vocations, impliquer la population, commencer à construire des collèges de participants (citoyens, entreprises, institutions…)
  • pour cela, merci de proposer des évènements , y compris pendant le festival tous acteurs
  • le projet de monnaie locale suscite un fort intérêt, à nous de l’activer…