Archives pour la catégorie Type d’article

« Mon projet pour la Planète », votez pêchu.e

Début 2018, le Ministère de la Transition Écologique a lancé l’appel citoyen « Mon Projet pour la Planète » sur trois thématiques : Énergie, Économie Circulaire et Biodiversité.
Parmi 1.174 projets déposés au niveau national, 419 ont été retenus et le Mouvement Sol figure parmi les 10 coups de cœur du jury « Économie Circulaire ». C’est une super nouvelle !
Le projet proposé vise à expérimenter un outil de paiement numérique pour monnaies locales sur 7 territoires expérimentaux (Montreuil, Lyon, Montauban, Toulouse, Grenoble, Strasbourg et Chambéry) en le rendant facilement duplicable et personnalisable. Dans un second temps, d’autres monnaies locales souhaitant se numériser pourront également intégrer cette dynamique collective.
Nous rentrons à présent dans une phase de vote public pour que le projet soit financé (40.000 € demandés sur un budget total de 100.000 €).
Accepteriez-vous de nous donner un petit coup de pouce en votant pour cette initiative à ici ?
Le vote est très rapide (nom, prénom, e-mail), donc n’hésitez pas à transmette le lien à vos amis, collègues et proches intéressés par cette thématique, cela nous sera très utile !

Un atelier de relaxation sonore du printemps dimanche 3 juin 14h30-17h30

Stage de relaxation et de Do-In, une pratique japonaise pour équilibrer le corps et l’esprit au rythme des saisons, entrer en résonance avec les vibrations sonores des bols tibétains..Avec Pascale CAUSERET, spécialiste shiatsu et sophrologue, et Philippe DRUILLET, musiciens de bols chantants.
Atelier Coriandre Montreuil, tarif 35 pêches pour les adhérents, 40€P pour les non-adhérents,  70P pour 2.
Réservation indispensable : 06 08 55 43 89
Pascale CAUSERET- enseignante pratiques corporelles énergétiques
Yves Druillet aux bols chantants

La pêche arrive à Alfortville… Le Parisien en parle !

Article du Parisien, le 1er mars :
Les Pêchus arrivent à Alfortville. Vous les reconnaîtrez facilement. A la caisse, pour payer leurs courses, ou leur repas, ils ne sortent pas des euros, mais des pêches.
A la cantine de la Cour Cyclette, à Alfortville, les clients peuvent payer en pêche.
LP/Agnès Vives
Cette monnaie locale est née à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en 2004 et essaime petit à petit en Ile-de-France. Paris s’y prépare et le mouvement Alternatiba à Alfortville rêve de faire de même. tion et les paradis fiscaux ».Ce jeudi*, une réunion autour d’un « apéro jeu de rôles » est organisée à la Cour Cyclette, pour présenter le concept de monnaie locale, destinée à « encourager l’économie réelle et locale », …
Lire la suite….

Consultation des adhérent.e.s pour préparer l’AG du 24 mars

Notre assemblée générale aura lieu le 24 mars matin, de 9h30 à 13h, au 59 rue de la Solidarité à Montreuil. 

Pour préparer cette assemblée générale, nous sommes en train de consulter les adhérent.e.s sur deux points pour éclairer les propositions qui seront faites à l’AG du 24 mars.

Après quatre ans de circulation de la Pêche monnaie locale, plusieurs associations d’Ile-France souhaitent se joindre à nous pour diffuser plus largement cette monnaie éthique et solidaire francilienne. Nous en sommes ravi.e.s car il est difficile pour une seule association de couvrir un territoire aussi large que l’Ile-de-France. C’est donc avec joie que nous vous proposons, comme convenu à la dernière AG de novembre 2017, de participer à la création d’une fédération francilienne d’associations pour diffuser la Pêche monnaie locale.

Nous leur demandions  :

Souhaitez-vous que notre association crée et adhère à la fédération francilienne d’associations qui feront toutes circuler la Pêche monnaie locale ?

Les utilisateurs.trices devraient alors bien sûr pouvoir dépenser leurs Pêches indifféremment ici ou là, ce qui nécessitera des modes de fonctionnement très proches. D’autre part, certaines décisions devront alors être prises par la fédération : créer des nouveaux coupons-billets, changer le taux de reconversion pour les entreprises ou définir la part de reversement des adhésions locales à la fédération pour créer un emploi, des outils de communication… afin de mutualiser nos forces. Nos associations ont étroitement coopéré ces derniers mois pour élaborer le fonctionnement de cette fédération, définir les niveaux d’autonomie et les décisions devant obligatoirement être prises en commun, celles qui impactent tout le monde. 

Souhaitez-vous changer le mécanisme des 3 % pour permettre à certaines associations de la fédération de pratiquer l’abondement (*)  ?
Aujourd’hui, quand vous convertissez des euros en belles Pêches, 97 % sont déposés sur le fonds de garantie à la NEF et les 3 % restants sont utilisé
s pour soutenir une association ou pour offrir des Pêches solidaires, selon votre choix.

La proposition est de passer à un système où quand vous convertissez des euros en superbes Pêches, 100% sont déposés sur le fonds de garantie, et 3% sont créés en plus. 

Dans les deux cas, les entreprises ont un taux de reconversion de 3% si elles souhaitent récupérer des euros, ce qui compense les 3% prélevés et permet que le fonds de garantie corresponde toujours à la totalité de ce qui devrait être remboursé si tout le monde reconvertissait en même temps. 

L’usage des 3% (dons aux associations, pêches solidaires, bonus* à la conversion, mix ou autre), serait ensuite décidé au sein de chaque association membre de la fédération).
(*) L’abondement consiste pour les adhérent.e.s particuliers à obtenir 103 Pêches pour 100 €.
Les centimes de Pêches n’existant pas, ils alimenteraient le système des Pêches solidaires


Vous pouvez télécharger l’argumentaire réalisé par le groupe de travail Pêche-MoPPa.

Edit 6/3/20118
Tous les adhérents ayant répondu sont pour l’adhésion à une fédération.
Deux tiers sont pour le changement de mécanisme.

Nous préparons donc des propositions dans ce sens.

Des interviews de plus en plus nombreuses !

En effet, nous ne  vous informons pas de toutes nos interviews mais, force est de constater qu’aujourd’hui l’augmentation des demandes d’informations sur notre monnaie locale citoyenne nous invite à vous en toucher un mot…
On observe ici Anouk, service civique pêchue qui répond aux questions d’étudiants en sciences politiques de Paris.
Comme vous le savez sans doute, cette nouvelle année est pleine de promesses pour la monnaie locale d’île-de-France. Entre nouvelles collaborations et projets visant à promouvoir la pêche, nous tenions à vous faire part de notre optimisme et de notre détermination !
Si vous souhaitez réaliser une émission, une interview, ou tout simplement vous informer davantage sur notre aventure vertueuse, contactez nous sans hésitez sur internet :
Le bureau de l’association : bienvenue@PecheMonnaieLocale.fr
Le téléphone : 07 85 53 52 20
Les services civiques : louan@PecheMonnaieLocale.fr

A très bientôt !

Convocation à l’AG ordinaire et extraordinaire de la Pêche monnaie locale le 24 mars matin

Vous êtes convié.e.s à l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire de la Pêche monnaie locale le 24 mars 2018 de 9h30 à 13h00 au centre Mendes France, 59 rue de la Solidarité à Montreuil (10 mn à pied du métro Croix de Chavaux).

Ordre du jour de l’AG ordinaire (9h30-10h50) :
09h30 : rapport financier
09h50 : bilan d’activité
10h10 : désignation du nouveau bureau

Ordre du jour de l’AG extraordinaire (11h-13h) :
10h30 : modifications des statuts de la Pêche :
Anciens statuts de la Pêche : la-peche-statuts-v3-de 2015
Nouveaux statuts proposés : Pêche_18.03.06_nouveaux statuts V4 corrigés et inclusifs
11h10 : proposition d’adhésion à la fédération francilienne des associations qui souhaitent diffuser la Pêche monnaie locale en Ile-de-France
11h50 : marge de manœuvre des 3 % au sein de la fédération
12h30 : Conclusion
13h00 : dégustation de produits bio offerts par les Nouveau Robinson

Où dépenser mes pêches ?

Pour savoir où trouver et dépenser vos pêches, c’est facile, regardez dans le bandeau de droite sur le site de la Pêche !

Et si vos commerçant préférés n’y sont pas, parlez leur de la Pêche…
Si vous voyez qu’ils y sont favorables, accueillants et qu’ils sont d’accord avec ses valeurs (solidarité, écologie, démocratie, éthique), nous irons les voir avec plaisir pour leur proposer d’entrer dans le réseau de la Pêche, ce qui leur amènera de nouveaux clients sympathiques et pêchus….

Bonjour à tous !

Salutations chère lectrice, cher lecteur !
Nous sommes les services civiques de la Pêche, de gauche à droite : Anouk, Diarra et Louan. Nous serons bientôt rejoints par un quatrième service civique, afin de former une belle et  grande équipe déterminée à vous redonner la pêche!

Nous avons hâte de vous rencontrer, dans vos magasins, sur certains événements et bien sûr dans les rues de Montreuil. Si vous nous croisez n’hésitez pas à venir discuter, se sera avec grand plaisir !

Pour tout contact ou toute demande vous pouvez nous joindre au  07.85.53.52.20

A très bientôt !
Les services civiques qui ont la pêche !

Deux journalistes font un reportage sur la pêche !

Nous avons eu la visite de deux reporters portugais de la  RTF (société nationale de radio et télévision) qui, après avoir lu un article dans le parisien puis  ont contacté la pêche pour prendre rendez-vous dans le cadre d’un reportage. Nous nous sommes vus  à la librairie Folie d’encre, afin qu’ils puissent filmer un achat en pêches.

Ces deux journalistes particulièrement intéressés par notre système solidaire, éthique, écologique et citoyen, ont interviewé le responsable de Folie d’encre et filmé une conversion réalisée par l’un des services civiques de la pêche.

Ce fut un réel plaisir pour nous de les renseigner et de faire découvrir notre monnaie locale la pêche aux citoyens portugais qui cherchent de nouvelles façon de soutenir l’économie locale !