Les Nouveaux Robinson Alimentation bio

robinson2

A l’origine des Nouveaux Robinson, un homme…

Informaticien sans emploi, Didier Le Gars souhaite créer une entreprise sociale, économiquement viable et centrée sur les besoins des consommateurs et des salariés dans le respect de la personne et de la biosphère.
Naturellement, son choix se tourne vers le statut coopératif qui permet la création d’un bien collectif et veille au partage équitable des richesses générées.

 

…avec la volonté de développer la consommation de produits biologiques et écologiques

Dans le même temps des consommateurs de produits de l’agriculture biologique communiquent leur souhait de voir se créer un lieu de vente regroupant le maximum de produits biologiques et écologiques, avec de bonnes conditions d’achat. Une souscription est alors lancée auprès de consommateurs parisiens, de producteurs et de transformateurs de produits biologiques ainsi que de fonds de placements éthiques et alternatifs en vue de créer le premier supermarché de produits biologiques sur la région parisienne. Ce sont les sociétaires et leur apport en capital qui ont posé les fondations des Nouveaux Robinson.

En 1993, les 300 premiers sociétaires investissent 91 469 € dans le financement d’un premier magasin à Montreuil.
Devant le succès de cette première opération, deux nouveaux magasins ouvrent leurs portes au cours du second semestre 1996 dans l’ouest parisien, à Neuilly et à Boulogne.
Dans un esprit de diversification de l’activité, un espace écoproduit s’ouvre à Montreuil en 1999 puis s’agrandit en 2007. En 2003, la première boutique Beauté Santé ouvre et se développe en 2008. En août 2008, le magasin d’Ivry ouvre ses portes.

En 2010, la coopérative se développe considérablement en intégrant 10 magasins parisiens à l’enseigne Bio Génération. Le 1er décembre, les Nouveaux Robinson inaugurent leur cinquième magasin à Montrouge.

Enfin, le 5 octobre 2011, le dernier né de la coopérative ouvre ses portes au 78 bd Saint Michel dans le 6ème arrondissement.

Plusieurs augmentations de capital auprès de consommateurs, sympathisants, salariés et fournisseurs ont permis d’acquérir une assise financière solide et d’autofinancer les nouveaux investissements.

A noter : les coupons de Pêches sont enregistrés, un par un, comme Monéo  dans le logiciel de caisses et celui-ci ne permet pas (à ce jour) de rendre la monnaie sur ces coupons.
Prévoyez de la monnaie, on vous en fera sur demande, ou plus simplement  donnez moins de Pêches que la somme à payer.

Voir aussi l’autre magasin en face : les éco-produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*