La Pêche veut sauver les terres agricoles franciliennes !

On croyait les terres fertiles du Triangle de Gonesse sauvées de la destruction depuis l’abandon du projet de méga-centre commercial et de loisirs EuropaCity. Erreur ! En ce début d’année, la Société du Grand Paris annonce la reprise des travaux de la gare, qui rendrait inéluctable l’urbanisation de la zone.

Les scientifiques et la Convention citoyenne sur le climat clament pourtant l’absolue nécessité de ne plus porter atteinte aux terres agricoles : toute nouvelle bétonisation accroît la menace sur notre avenir.

Dans l’urgence, des centaines de citoyennes et de citoyens se sont rassemblés sur place le dimanche 17 janvier et ont dit leur détermination à sauver ce patrimoine commun.  

La pêche monnaie locale citoyenne s’associe à cette lutte pour sauver les terres agricoles de l’Ile-de-France,
par souci d’écologie, du besoin d’approvisionnement en circuit court, du développement de maraîchage de qualité sur son territoire et des emplois associés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*