Venez fêter les 5 ans de la Pêche !

Venez fêter les 5 ans de la Pêche !
Ambiance détendue en mode auberge espagnole. Ramenez vos spécialités !

Cette année nous vous invitons à Rêver ensemble, à réfléchir sur notre « vision » de la monnaie locale : La Pêche dans 5 ans ? Dans 10 ans ?

La vision d’une monnaie locale francilienne ?… Ou peut-être même de plusieurs…
En effet, l’association Une Monnaie Pour Paris, MOPPA, diffuse désormais la pêche sur Paris avec succès et une nouvelle monnaie locale, « La Racine »
se lance avec succès sur le département 78 http://www.laracine-monnaie.fr .

Nos associations et nos commerçant·e·s pêchu·e·s sont bien sur invité·es à Rêver avec nous le 7 avril à 15h, salle République, au 59 rue Barbès à Montreuil (métro Robespierre).

Ce moment est l’occasion pour nous, consommateur·trices, représentant.e.s d’associations, commerçants, etc… l’occasion de nous découvrir davantage dans nos   actions et engagements, de réfléchir sur notre consommation et de trouver les interconnexions possibles, entre professionnel·le.s notamment.

Le moment sans aucun doute aussi de recréer du lien avec la participation notamment des équipes pêchues du Pré-Saint-Gervais, de Paris, d’Alfortivlle et des ami.e.s de « La Racine ». Nous attendons aussi une intervention de la NEF, notre banque éthique et responsable à laquelle nous confions le fonds de garantie de la Pêche et nous avons invité le Mouvement Français pour le Revenu de Base, qui partage les valeurs de la Pêche. De plus, un grand événement se prépare avec la venue de Rob Opkins (l’initiateur des villes en transition), invité pour le 5ème anniversaire du Pré en transition. Le groupe du Pré nous en dira quelques mots.

Nous déroulerons en 1ere partie l’ordre du jour suivant :

  • Rapport financier
  • Rapport moral
  • Vision de la Pêche à 5-10 ans
  • Apéro festif et amical sur le mode auberge espagnole.

La Pêche au REV CAFE

Les ami.e.s, la prochaine réunion de bureau ouverte de la pêche monnaie locale citoyenne aura lieu le mercredi 13 mars à 19h30 au super REV CAFE, 54 rue Robespierre à Montreuil (métro Robespierre).

Nous préparerons la prochaine AG sur la vision  de la pêche dans son écosystème pour les années à venir et nous avons invité le Mouvement Français pour le Revenu de Base (MFRB).

N’hésitez pas à nous rejoindre et à découvrir ce formidable café associatif.

Mariage du SEL AVENTURE du bas-Montreuil et de La Pêche, monnaie locale citoyenne

Le 3 février 2019 le Système d’échange local, dénommé SEL AVENTURE du Bas Montreuil a décidé lors de son assemblée générale annuelle, d’adhérer à la Pêche monnaie locale citoyenne. Les deux associations partagent en effet les mêmes valeurs de solidarité, de citoyenneté, de démocratie et d’écologie. Il était donc logique qu’elles décident de s’unir pour mailler le réseau d’économie sociale et solidaire de la ville.

Le SEL AVENTURE a été crée le 28 janvier 2007. Il permet aux habitants qui le souhaitent d’échanger du temps en se rendant des services (bricolage, transport, loisirs…) et en partageant des savoirs, savoirs faire. .
Il crée du lien ; c’est un espace convivial et sympathique qui permet de se réunir tous les premiers dimanches du mois à 18h ou à 19h, selon la saison, dans une salle de la Maison de Quartier Lounès Matoub, place de la République à Montreuil pour s’informer des nouvelles propositions d’échanges, de sorties et dîner ensemble sous forme d’auberge espagnole.
Ecrire à : Marie-Claire mclairemunoz@free.fr Marie-Christine mcmoriniere@orange.fr

La Pêche est née à Montreuil, à la fête de la ville du 21 juin 2014.  Elle est autorisée dans le cadre de la loi ESS 2014.
C’est tout simple : 1 pêche = 1 € et on ne peut pas rendre des euros sur des pêches, il faut donc faire l’appoint en centimes d’euros.
La Pêche s’est beaucoup inspirée de l’expérience de l’Eusko au pays basque et du Chimgauer en Allemagne ; elle fait partie d’un réseau national de monnaies locales citoyennes.
La liste des commerçants de Montreuil qui acceptent la Pêche (une quarantaine) est disponible sur son site, rangée par codes postaux http://peche-monnaie-locale.fr
D’autres villes utilisent désormais la Pêche, y compris Paris.
Pour plus d’informations, écrire à bienvenue@pechemonnaielocale.fr

Explications supplémentaire sur les SEL : un Système d'Echange Local est un système d'échange de produits ou de services au sein d'un groupe fermé, généralement constitué en association. Ses membres échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe. L’objectif est d'accéder à des échanges égalitaires et de tisser des liens. Contrairement à la monnaie locale il ne s'agit pas de l'activité professionnelle mais de services ponctuels.
Chacun tient un compte des minutes données et reçues, on essaie de rester équilibré.
Les échanges sont créateurs de liens, créateurs de valeur et il n'est pas nécessaire d'avoir de l'argent pour ça.

Chaque SEL choisit un nom pour ces unités de temps (unités de compte) pour le SEL aventure il s’agit de puces, nous avons tous un pucier.

FORMATION AU POTAGER NATUREL

Un jardin sans travail du sol, sans engrais et sans biocides.
Samedi 23 et dimanche 24 mars 2019
Samedi 13 et dimanche 14 avril 2019
à Montreuil (93100)

De 9 h à 17 h, pause le midi sous forme d’auberge espagnole
Samedi matin : Les bases de l’agronomie
Samedi après-midi : De la théorie à la conception d’un jardin naturel
Dimanche matin : Les couverts végétaux, la solution pour un jardin toujours couvert et jamais travaillé
Dimanche après-midi : Des légumes au Jardin
Réservations obligatoires auprès de christophe.humus@gmail.com
Nous attendons confirmation pour une salle municipale. Le lieu vous sera communiqué ultérieurement.
Attention, le nombre de places est limité. Il est impératif de suivre les deux jours de formation.
La participation conseillée est de 60P pour le week end, soit 30P la journée.
Les personnes qui peuvent et souhaitent mettre plus sont les bienvenues et remerciées car elles encouragent le partage des connaissances.

Le succès et la richesse de cette formation nous encourage à la reproposer pour la septième fois !

Proposé par Yann Lopez, maraîcher en Haute Vienne.
La ferme de Yann est située prés de Limoges, et a la particularité d’être en agriculture naturelle : aucun travail du sol (vraiment AUCUN), sans fertilisation, aucun produit (pas même un purin d’ortie), aucun biocide, avec une rotation de couverts végétaux (ou engrais vert) ; ce qui permet d’avoir un sol toujours couvert et jamais travaillé.
La vente des légumes se fait en AMAP où il fournit 30 paniers hebdomadaires. Le maraîchage est certifié AB, n’utilise aucun hybride, et une soixantaine de légumes différents (150 variétés) sont présents dans son jardin.
https://leversdeterreetsonorchestre.jimdo.com/

Le but de cette formation est de rendre le jardinier amateur autonome dans sa conception d’un potager naturel et dans sa pratique… mais aussi de porter un regard nouveau sur notre rapport à la nature et à l’alimentation.
La formation s’adresse à un public amateur ou averti.

Au programme :
– Revoir les bases de l’agronomie en sol non travaillé et travaillé,
– Revoir tout le vocabulaire et tout ce qu’il y a derrière: qu’est ce que l’humus, le compost, les bactéries, les champignons, la matière organique, la fertilité, le ver de terre, la permaculture, le label bio…etc
– Le cycle du carbone, de l’azote
– Revoir l’histoire de l’agriculture sous un autre angle
– Le C/N
– Planifier la fertilité et la fertilisation
– Qu’est ce que l’agriculture naturelle
– Les couverts végétaux : les différentes espèces, savoir définir ses objectifs, faire son mélange et gérer du semi à la destruction
– La gestion de l’enherbement
– La gestion des ravageurs
– Les plantes bio indicatrices
– Itinéraire technique de différentes cultures en sol non travaillé
– Planifier les rotations
– Comment démarrer sur un sol travaillé ou non travaillé
Yann ainsi que l’association Le Sens de l’Humus souhaite que cette formation soit accessible à tous, nous pratiquons donc le prix libre et conscient.

Que Choisir présente les monnaies locales

On salue la publication d’un article détaillé sur les monnaies locales de France dans le numéro de janvier 2019 de Que Choisir.

Les différents aspects des projets de monnaies locales (anti-spéculation, dynamise le commerce local, solidaire, écologique, lien social et éducation populaire) sont présentés au travers des célèbres Eusko, Sol violette, Pêche et Miel mais aussi du Y’aca qui s’associe au covoiturage ou du rolon, uniquement numérique, sans oublier le mouvement SOL, lieu d’expérimentation des inititives citoyennes en matière d’économie sociale et solidaire.

La Pêche est citée plusieurs fois, en particulier pour son coté solidaire à travers les fromages suspendus d’Eric (place de la Fraternité à Montreuil) et ses Pêches solidaires présentées par Brigitte, coprésidente, mais aussi pour sa relation avec l’administration par la voix d’Ibrahim Dufriche, premier adjoint de la ville de Montreuil.

Un tableau comparatif de 15 projets montre les différentes options et les états d »avancement.

L’article se termine avec onze questions pratiques que l’on se pose sur les monnaies locales. A lire donc…

Pour une résistance citoyenne mondiale!

Depuis les quartiers de nos villes et les villages de nos campagnes jusqu’ à l’ensemble de notre « Terre-Patrie », constituons une force citoyenne mondiale capable de résister à l’irresponsabilité écologique, à la régression sociale et aux atteintes aux Droits humains fondamentaux !
Faisons grandir les actions de transformation du système économique, politique, en reliant celles et ceux qui veulent vivre en paix sur une planète vivante et habitable.

Signez et faites signer l’appel !